Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les conseils de l'herboriste > S'assurer un meilleur transit et comprendre la digestion

S'assurer un meilleur transit, comprendre la digestion

 La digestion

En tout premier,  avant même de parler de la digestion, il est utile de donner certaines précisions, quelques généralités. 

Pour avoir une digestion aisée, plusieurs facteurs sont essentiels :

Le choix des aliments et en particulier, l’origine des aliments ;

Plusieurs questions à se poser :  

  • Les aliments sont ils BIO ?
  • de culture raisonnée ? 
  • de culture traditionnelle ?
  • ont ils été cultivés proches de chez nous, murs à point ?
  • sont ils d’importation, cueillis « verts » ?  

Une bonne combinaison alimentaire des aliments entre eux est importante (voir  tableau sur les bonnes combinaisons alimentaires), 

Les bonnes combinaisons alimentaires

et, penser bien sur à bien mâcher les aliments afin que la ptyaline qui est une enzyme puisse commencer en bouche une pré-digestion; la salive commence la digestion de l'amidon, qui est hydrolysé par l'amylase, et tout le processus de digestion continue, après la bouche, la gorge, l’œsophage, l'estomac, le duodénum, l'intestin grêle, le gros intestin ou colon; à tous les stades de la digestion, il se passe des transformations chimiques avec une dégradation progressive des aliments, et une assimilation de tous les nutriments.

et, on ne peut espérer bien assimiler des nutriments, vitamines, minéraux, oligoéléments qu'à partir du moment, où les aliments ingérés ont été de qualité et riches justement en tous ces  nutriments, vitamines, minéraux et oligoéléments, ce qui n'est pas le cas des produits de culture intensive ou raffinés, et aussi à partir du moment où leur digestion et assimilation a été facilitée.

Le mode de cuisson importe aussi, la cuisson à basse température et à l'étouffée sera privilégiée tant pour la conservation des nutriments que pour une meilleure digestion; un aliment frit dans l'huile sera plus difficile à digérer et de plus les vitamines auront en grandes partie étaient détruites par une température excessive. 

Le micro onde et les cuissons à l'induction ont la particularité de provoquer une agitation et friction des molécules, lesquelles molécules ne retrouvant dans leur ordonnancement d'origine, ont perdu une grande partie de leur pouvoir nutritif;

Les repas sont ils pris rapidement, dans quelle atmosphère, quelle ambiance ?   

Il ne suffit pas en effet d’avoir les meilleurs produits, les meilleures qualités, si le repas s’effectue trop rapidement, sans avoir le temps de bien mastiquer les aliments, si le repas se déroule dans une ambiance de stress….   

Avant même de voir comment mieux digérer, il convient de respecter au mieux quelques règles et d’hygiène alimentaire et aussi de bon sens populaire ;

d’une manière générale, nous mangeons trop, avec des rations caloriques trop élevées par rapport même à nos réels besoins physiologiques ; la « mal bouffe » de Jean Pierre Coffe doit aussi englober la « sur bouffe.      

  • Bien choisir, ses aliments, leur qualité, leur origine,                                              
  • Bien associer les aliments entre eux,                                             
  • Bien prendre son temps pour les repas,  

Comme nous l’avons déjà vu, le choix des aliments est important, car notre organisme pourra assimiler au mieux, tout ce que nous lui apportons, dans la mesure où, il aura besoin de peu d’énergie pour les transformer, c’est à dire les assimiler.

Sans parler d’alimentation dissociée, il conviendrait de faire peu de mélanges d’aliments au cours du même repas ; il est plus facile à l’estomac par exemple de digérer, un repas composé d’une entrée légère, comme une crudité, suivie d’un poisson accompagné de légumes verts, plutôt qu’un couscous, où nous allons retrouver et de la viande et de la semoule, et des légumes et des céréales aussi.

En effet, l’estomac au fur et à mesure de l’avancement des aliments, va sécréter plus ou moins d’acide en fonction du besoin du moment, c’est à dire de l’aliment qu’il est en train de « digérer » ; si il lui arrive des quantités d’aliments différents, il lui est difficile d’adapter à chacun la quantité d’acide à donner par exemple ;

Varier son alimentation au cours de la journée, sera donc préférable, plus judicieux.

La digestion est le processus au cours duquel, notre organisme qui reçoit des aliments (eau, minéraux, molécules organiques), les modifie afin de les transformer en nutriments assimilables ou non au profit de nos cellules.

Les soucis de digestion perturbée, peuvent se manifester de différentes manières :     

  • Des ballonnements,      
  • Transit trop lent ou trop rapide,      
  • Acidité, reflux gastriques,       
  • Foie trop sollicité, ou paresseux,  

Les conseils de l’herboristerie moderne :   

BALLONNEMENTS, BONNE DIGESTION :

TRANSIT LENT :

Et de manière générale :

  • Toujours bien penser à avoir une alimentation variée naturellement riche en fibres que l'on peut trouver surtout dans les céréales complètes et les légumes,
  • Éviter les aliments raffinés pauvres en fibres et en nutriments,
  • Respecter les bonnes combinaisons alimentaires, sans pour autant avoir une alimentation dissociée et se rappeler que plus on mélange les aliments au cours du même repas, plus il y a des risques de fermentations, et il vaut donc mieux varier son alimentation au cours de la journée. 
> Voir tous les produits naturels pour améliorer la digestion et le transit

Vous aimerez sûrement ...