Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > L'herboristerie > Découvrir l'herboristerie Moderne

Découvrir l'herboristerie moderne

Historique

Début 1900, l'herboristerie se situait 14, rue de la Fusterie, dans le centre ville de Perpignan. Elle était tenue par Mr & Mme Pirot puis au décès de ce dernier, par le nouveau mari de Mme Pirot, Mr Claude Van Dyck. Mr Van Dick dirigea l’herboristerie moderne jusqu’au 6 novembre 1975, date à laquelle Mr Yves MOREAU racheta l’herboristerie.


En 1991, l'herboristerie fût contrainte de quitter la rue de la Fusterie par décision du maire afin de laisser place à l’aménagement du quartier Dauder de Selva. Elle déménagea donc au rez-de-chaussée du parking Marché République, d'où elle fût à nouveau délogée en 2004.

Le magasin est à l’heure actuelle situé à côté du théâtre municipal, au 6, place de la République depuis le mois de juillet 2004.

Evolution

L’herboristerie moderne est une des rares boutiques de Perpignan de plus d’un siècle de tradition et savoir faire ; d’où son rayonnement et son attachement de tous les Catalans. Créée, au début du 20ème siècle (1910), elle a su perdurer grâce à ses judicieuses recettes élaborées au fil des années ;

Ce qui a changé progressivement est l’apparition de nouvelles présentations des plantes, sous la forme : de gélules, de comprimés, de jus de plantes, de macérâts glycérinés, de granules, d’huiles essentielles, de teintures mères etc. Toutes ces nouvelles présentations correspondent à une évolution, qui permet à tout un chacun de pouvoir utiliser les plantes et profiter de leur bienfaits tout en conservant leur propriétés, bien sûr et en facilitant leur prise, et ce malgré un emploi du temps moderne souvent très surchargé.

Qualité

Il convient pour pouvoir profiter au maximum des bienfaits des plantes d’utiliser des plantes de bonne qualité, avec des garanties quant à leur origine, leur récolte ; des plantes cueillies et sélectionnées sur les meilleurs terroirs, récoltées à la bonne saison et traitées avec connaissance :

  • les feuilles et fleurs, les sommités pourront être récoltées dès la fin du printemps et ce durant aussi tout l’été, périodes auxquelles elles auront un maximum de teneur en principes actifs ;
  •  les racines elles seront récoltées à l’automne au moment ou la sève sera redescendue dans les parties souterraines ;
  •  Le séchage, la coupe des plantes revêtent aussi une importance primordiale et il convient aussi de ne pas ioniser les plantes, pratique très répandue dans certains milieux professionnels ; la ionisation au dire de ces milieux permettrait de mieux conserver les plantes et de limiter les pertes dues à d’éventuels parasites…alors là, nous sommes bien loin des tisanes de nos grands-mères qui allaient récolter au bon moment, en fonction des saisons et de leur utilité! Elles ne cueillaient pas à l’aveuglette, et ne cueillaient que les plantes qu’elles allaient pouvoir utiliser dans l’année…
Leur utilisation, préparation et tous les conseils sont aussi primordiaux : à quoi cela servirait-il d’avoir la voiture la plus rapide ou la plus sophistiquée, si l’on n’a pas le permis? à quoi cela servirait-il d’avoir les meilleures plantes, si l’on ne sait les utiliser, si l’on ne connaît les propriétés et mode d’emploi de celles-ci?

Objectifs de ce site

C’est aussi dans ce but, pour permettre à un maximum de personnes, de profiter des bienfaits de l’herboristerie, que ce site  a été créé.

En souhaitant qu’il permettre à chacun de protéger sa santé, de l’entretenir, et ce dans une démarche holistique, où l’homme dans son entier est considéré et pris en compte, et pas seulement, pris en compte bout par bout ou organe par organe ; la santé est un équilibre, et comme le dit l’OMS,  la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.  Elle concerne donc et le physique et le mental. Choisir à un moment donné, les « simples », autre nom donné aux plantes, peut toujours se faire et être introduit dans son quotidien, soit sans rien changer des ses habitudes de vie (habitudes alimentaires et comportementales), soit de manière plus structurée, en modifiant aussi, certains comportements.
La modification de certains comportements (façon de se nourrir, le choix des aliments, la combinaisons des aliments entre eux, le choix aussi de pratiquer une activité physique), peut se faire de façon progressive, permettant ainsi à chacun recouvrer une meilleure santé, de retrouver une joie de vivre et de profiter alors au quotidien de tout ce que la Nature nous dispense généreusement.

Tous les conseils donnés dans ce site, ont pour but, de permettre donc une meilleure qualité de vie. Les explications et conseils sont donnés à titre indicatif et rappelleront à chaque fois que pour bien gérer sa santé, cela demande certains efforts et souvent même une remise en cause de certains acquis ou croyances véhiculés par les médias…

Aux recettes de l‘herboristerie, seront donc aussi assortis des explications et conseils pratiques ;
Ce site ne sera pas figé, il évoluera régulièrement et en fonction des saisons, des recettes seront données et ce toujours dans le respect de la tradition populaire.

L’écoute est le premier acquis de l’herboristerie : comment savoir si une recette est efficace ou si les conseils ont été judicieusement donnés, si l’on n’a pas le retour? Si nos clients sont satisfaits, alors c’est qu’ensemble nous avons réussi et c’est alors une grande joie du travail bien accompli, d’une bonne communication. Un des objectifs de ce site est de permettre, à la fois une réflexion sur la santé et aussi de pouvoir inciter à devenir les acteurs de notre santé, car la santé dépend en premier lieu de nous, de notre façon d’être, de nous nourrir. Apprendre à devenir acteur de notre santé, est aussi tenir compte de l’environnement, de tout ce qui nous entoure. La mondialisation accroit les problèmes de réchauffement de la planète ainsi que les problèmes inhérents à la pollution. La recherche de la rentabilité, de la compétitivité, nous fait oublier les valeurs essentielles de la vie, au détriment même de nous, et de notre santé d’une manière générale.

Entretenir sa santé, de manière naturelle, implique donc aussi un regard différent vis à vis de la nature. En effet, utiliser les ressources que la nature met à notre disposition peut aussi permettre d’utiliser les plantes sauvages, biologiques ou de culture raisonnée.

Il se passe à l’intérieur de notre corps tout un phénomène d’absorption et d’assimilation  alimentaires. Apprendre à mieux se nourrir, à se nourrir différemment, fait aussi partie intégrante d’une démarche holistique de la santé. Le choix de la qualité de nos aliments, de leur origine, de la combinaison même des aliments (leur association au cours d’un repas). Consommer des fruits et légumes de saison, les plus proches de chez nous permet de réduire notre impact carbone sur la planète et de consommer aliments à maturité. Leur teneur en principes actifs, vitamines et minéraux est alors excellente et très supérieure à celles dont l’origine serait plus lointaine.

Pour conclure, nous aimons tous la nature et sachons la préserver pour profiter de tous les bienfaits qu’elle nous dispense si généreusement. Laissons aussi à nos enfants un patrimoine et une richesse qui n’est tout de même pas inépuisable. Respectons la nature, respectons aussi notre corps et tous les besoins élémentaires qui sont nécessaires pour conserver ou recouvrer, notre bien le plus précieux qu’est notre santé.