Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Encens & résines

Encens & résines

Depuis la nuit des temps, l'encens nous procure le bien-être psychique et physique.

Chargé d'histoire et de mystères, il est riche en signification et spiritualité. 

Le savez vous :

  # la fumée de l'encens d’église ou oliban, comme la plupart des résines s'élève verticalement

  # la fumée de la myrrhe a tendance à s'étaler horizontalement

 L'utilisation de ces 2 résines à bruler ensemble permet de "nettoyer", et spirituellement ( vers le haut) et aussi sur le plan physique ou matériel.

Bruler les 2 en même temps est aussi un symbole fort de l’Église Catholique, et représente dans ce geste, ce rituel, le signe de croix !

C'est pourquoi ce produit noble nécessite tout notre respect.

L'encens "sauvage" est bio naturellement.

En savoir plus

< Page précédente 1 -2 -3 -4 -5 Page suivante >
Tout afficher

En savoir plus sur les encens et résines :

L'encens est le produit d'une exsudation d'arbre que l'on incise au printemps et à l'automne; une fois le liquide exsudé pendant plusieurs mois, alors on le récolte.

Les encens ont toujours été utilisés, lors de cérémonies sacrées et aussi lors de rituels magiques.

Dans tous les cas, ils ont pour fonction de purifier et aussi d'élever le niveau de conscience.

L’Église utilise traditionnellement, l'encens naturel et la myrrhe à bruler.

En brulant, la fumée des encens à la particularité de s'élever, donc de "nettoyer" et purifier sur le plan spirituel.

La myrrhe a la particularité d'avoir la fumée qui s'étale, donc de "nettoyer" et purifier sur le plan matériel.

Les Rois Mages, avaient offert l'encens, l'or et la myrrhe...

Donc lorsque l'on associe l'encens et la myrrhe, on va pouvoir "nettoyer" et purifier, et sur le plan vertical immatériel et sur le plan horizontal ou matériel. L'association de ces 2 résines, symbolise d'ailleurs le signe de croix !

Dans les mélanges spéciaux, on trouve l'Encens Mystique et l'Encens du Druide, qui sont 2 compositions avec et des résines et des plantes, mélanges très intéressants et puissants.

Les résines d'encens sont extraites principalement sur le Boswellia Sacra ou "arbre à encens", petit arbre tortueux qui se développe dans les terres sèches du nord-est de l'Afrique et du sud de la péninsule Arabique.

La récolte se pratique par légère incision dans le tronc ou les branches de l'arbre. On découpe ensuite une bande d'écorce. Il s'en suit un écoulement de sève laiteuse qui se compacte au contact de l'air et après séchage au soleil et vent pendant 3 semaines, on recueille alors manuellement les fameux petits grains de résine.

L'encens vient d'arbre mâle :

  • La première récolte en automne recueille le produit exsudé de l'été.
  • La deuxième récolte au printemps sur des incisions faites l'hiver.
  • La première récolte produit un encens plus blanc, meilleur.
  • La deuxième récolte produit un encens plus roux de qualité inférieure.

Plus l'arbre est vieux, plus la résine est odorante.

Traditionnellement, l’Église a toujours utilisé à bruler l'encens dit "encens d'église" qui est le boswellia sacra et la myrrhe; nous remarquons au passage, que les Rois Mages avaient apporté en cadeau l'encens, l'or et la myrrhe.

Et pour ce, il y a une raison, ou du moins une explication; la plupart des résines ont la particularité, lorsqu'elles se consument de voir leur fumée monter vers le haut, alors que la myrrhe a comme particularité lorsqu'elle se consume de voir sa fumer rester près du sol, de s'étaler.

L'encens d'église purifie sur le plan vertical, spirituel, en "nettoyant" vers le haut, et la myrrhe purifie en "nettoyant" sur le plan horizontal matériel; cela symbolise aussi le signe de croix.

Du reste lors des enterrements, on utilise les deux. 

En ce qui concerne l'oliban qui est aussi un des autres noms de l'encens d'église, on l'appelle aussi "chewing-gum arabe"; en effet ils l'utilisent comme une pâte à mâcher dès qu'ils ont quelques désordres intestinaux ou au niveau de l'estomac. Une des plus précieuses résines, un encens vraiment incontournable.

En ce qui concerne la myrrhe, elle est traditionnellement utilisée dans des préparations pour la bouche, dans des bains de bouche, dentifrices et gel buccaux;

Comme quoi, si nous savons respecter la tradition, d'où qu'elle vienne, nous apprendrons beaucoup de choses; sachons donc tirer le meilleur de chaque civilisation...

 Ces résines dégagent une fumée odorante au contact de la chaleur du charbon incandescent prévu à cet effet.

Partager la bonne odeur, c'est associer ses invités à la félicité, à la communauté de Bonheur qui est celle du Parfum

Offrez vous, à domicile seul ou entre amis, un moment hors du temps, comme une petite cérémonie!