Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les astuces et recettes > Les recettes > Bunyetes catalanes des grand-mères

La Bunyeta de Pâques


La tradition de faire des bunyetes est restée très vivante en Roussillon, aux alentours du Dimanche des Rameaux et pendant la semaine sainte, dans tous les cas avant le vendredi saint, jour de jeûne, où on ne mangeait, justement que des bunyetes.

L'occasion de se réunir en famille, entre voisins et/ou amis pour mettre tous la main à la pâte. Chacun, chacune arrive avec ses "armes favorites", rouleaux à pâtisserie et tablier. L'entraide est encore préservée dans le Roussillon : un jour chez l'un, l'autre jour chez l'autre pour confectionner des montagnes de bunyetes dont on remplit des comportes, des banastes, des cageots tous tapissés de draps. Les femmes et jeunes filles étirent les bunyetes tandis que les hommes les font cuire. Les enfants sont toujours là à tourner autour de la pâte, aussi les laisse-t-on modeler un bonhomme avec un bout de pâte que l'on fera cuire en dernier.

Une fois les bunyetes étirées et cuites, on les goûte, et la maîtresse de maison en distribue à chacun, et l'on partage avec ceux qui sont venus aider, avec ses voisins, ses amis, une personne âgée seule ou isolée.


Et voici la véritable recette des bunyetes transmise par nos grands-mères catalanes

* Ingrédients



* Préparation


Râper les zestes de citrons dans une bassine.

Ajouter le sucre, le sel, l'eau de fleurs d'oranger, les œufs, le beurre fondu, la levure diluée dans un peu d'eau tiède.

Commencer à travailler tous ces ingrédients en versant la farine eu fur et mesure.

Quand la pâte se décolle totalement de la bassine, la travailler mais pas très longtemps sur la table. ( Parfois il faut rajouter un peu de farine sur la table ; la pâte est donc solide).

La placer alors dans un grand torchon que l'on replace ensuite dans la bassine.

Placer la bassine dans un endroit chaud (recouverte d'une couverture...) pendant 3 heures.

NB : le temps de préparation de la pâte ne doit pas dépasser 3/4 d'heure.


La cuisson et le saupoudrage du sucre

Couper des petits morceaux de pâte que l'on étale sur les genoux ou à défaut sur la table avec le rouleau à pâtisserie.

Prévoir une poêle large et bien profonde avec une huile de bonne qualité. Quand l'huile est bouillante, y déposer la première bunyeta, elle est instantanément saisie.

La cuisson est assez rapide, les bunyetes doivent être dorées de chaque côté.

Les placer dans des assiettes recouvertes de sopalin et les saupoudrer de sucre fin.

Tapisser des boîtes, des cartons... de linge propre et y ranger les bunyetes.


N'oublier pas que faire des bunyetes représente un énorme travail, mais c'est un moment de fête, un moment important chaque année pendant les fêtes de Pâques. Ces grandes réunions de partage autour de la confection et du partage de ces disques dorés et craquants marquent toujours les participants qui pourront après des années reparler de leurs meilleurs souvenirs.


Nos vous souhaitons de joyeuses fêtes de Pâques.