Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les conseils de l'herboriste > Détente, sérénité, relaxation, stress

     Détente, relaxation, sérénité, stress

Pour aborder ce chapitre qui nous concerne tous, nous allons en tout premier essayer de définir ce qu'est le stress, afin de mieux pouvoir ensuite voir comment le gérer et retrouver la sérénité, par une meilleure détente et relaxation.

Définition du stress

Pour définir le stress, il est bon de rappeler ce qu'est la santé selon l' O M S  (Organisation Mondiale de la Santé)

  "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité".

  Nous voyons bien ici, que la santé est :

   - physique

   - mentale

   - "sociale"

 Le stress est une réponse, ou plutôt l'ensemble des réponses ou réactions dus à des "agressions" de notre environnement direct.

Le stress est en quelque sorte consécutif à des évènements extérieurs, des pressions extérieures.

Lorsque notre égo est menacé et lorsque notre image est menacée, nous sommes aussi stressés, victimes du paraitre et du "quand pense-t- on" et du "quand dira-t-on".

Ces évènements peuvent être soudains (deuil, accident, licenciement,maladies, interventions chirurgicales, journaux télévisés, témoin d'une scène violente....).

Ces évènements peuvent être répétés, quotidiens ( stress au travail, transports, stress financier, stress familiaux...).

Nous commençons d'ores et déjà à voir que le stress, est "multi-sources", et qu'il n'existe pas de cause unique; mais sommes nous tous égaux devant le stress, et percevons nous tous un facteur stressant avec la même intensité, et ce qui nous a stressé hier, nous stresserait il encore de la même manière aujourd'hui?      Existe-t-il plusieurs façons d'aborder une situation de stress?

L'intensité du stress va dépendre de notre état du moment, si nous sommes en forme, dans une période bénéfique, une période où tout nous réussi, alors, nous serons moins "stressables", moins sujet au stress, et toutes ces agressions externes nous toucheront moins, auront moins d'impact sur nous, alors que si nous sommes dans une situation de fatigue, de "mauvaise" forme, de manque de sommeil..., la moindre agressions, stress extérieur, va prendre des proportions démesurées, la moindre petite chose qui ne tournera pas rond va nous perturber et nous stresser.

Et physiquement, comment peuvent se manifester ces situations de stress sur notre organisme ? En tout premier lieu, une hormone l'adrénaline (sécrétée par nos glandes surrénales) va augmenter le rythme cardiaque et entrainer des palpitations, la tension artérielle va augmenter; et si lors de stress, il y a douleur, alors une hormone sécrétée par l'hypothalamus : une endorphine (sorte de morphine naturelle), va nous permettre de faire face et de limiter le seuil de la douleur.

Le stress peut aussi provoquer des atteintes au niveau de la peau, eczéma, psoriasis, qui arrivent souvent par poussées, et ce en fonction de notre état nerveux du moment; les manifestations peuvent être soudaines, mais prévisibles, puisque dès que le calme intérieur revient, les poussées diminuent, et, ensuite tout revient progressivement dans l'ordre sur le plan cutané.

Le stress peut avoir aussi un effet au niveau de la mémoire, celle-ci étant alors fragilisée, et avec la sensation que plus rien ne rentre, que l'on ne retient plus rien, et que tout devient une épreuve. Il suffit de regarder le stress des élèves, des étudiants qui angoissent à l'approche des contrôles...

Le stress peut aussi déclencher des crises d'asthmes, dans des situations conflictuelles et de panique intérieure, et ce même à son insu, et, l'on peut souvent accuser à tort, les allergies (poussières, pollens...).

Le stress peut aussi être responsable de maux de tète fréquents, de troubles neurologiques, fréquents qui se manifestent de manière plus ou moins intense, et ce, en fonction, de degré de pression, de stress.

Le stress peut aussi diminuer notre immunité.

Le stress peut aussi provoquer des troubles intestinaux, avec alternance entre constipation et diarrhées, et peut aller même jusqu'à des ulcérations de l'estomac, et tout un cortège de désagréments.

Peut - il y avoir de bons stress ? lors d'évènements heureux, un mariage, une naissance, une fête,une compétition..., alors nous serons agréablement stressés; certes, notre rythme va se trouver modifier, mais ce stress étant pour la bonne cause, il va nous procurer, du bien, de bons effets, du bonheur.

Le stress peut il avoir des conséquences néfastes sur notre santé physique et mentale ?

D'un point de vue mental, le stress peut, si il est mal géré, peut conduire à des états d'excitations permanents, à de la dépression même, à des insomnies, et nous l'avons malheureusement vu trop souvent à des extrêmes, suicides, meurtres. Quand la situation de stress est devenue intolérable, mal vécue, pas gérée et pas pris en compte par son entourage, un état de mal être permanent peut s'installer et aussi avoir des conséquences sur notre physique.

Il peut toucher le système digestif, par exemple, et nous pouvons alors avoir des alternances de diarrhées et de constipations; du coup, notre flore peut être particulièrement perturbée, et notre système immunitaire va aussi en pâtir, entrainant alors une faiblesse de notre organisme, et donc, nous serons plus sensibles, aux virus, épidémies, à la fatigue...Nous pouvons alors arriver à une phase d'épuisement, de lassitude, de fatigue chronique, de perte de moral, de joie de vivre...

 Nous voyons bien que d'une situation, où nous nous sentons mal armés, où nous sommes peu ou mal préparés, peuvent alors en découler de nombreuses conséquences qui vont réellement impacter alors notre vie, et avoir des répercussions sur tous les plans, le physique, le mental, l'émotionnel, et donc finalement cela peut aussi conduire à nous isoler plus ou moins d'un point de vue social.

 Tout cela n'est pas une fatalité, et nous devons apprendre à faire face à ces situations de stress, à mieux nous armer contre ces agressions qui perturbent notre quotidien; nous pouvons réagir lorsqu'il existe, et nous pouvons aussi souvent le prévenir, afin de conserver le calme et la sérénité qui nous accompagne habituellement dans notre quotidien.

Tout d'abord, nous pouvons favoriser un meilleur mental et préférer voir le verre à moitié plein, plutôt que celui à moitié vide; dans le verre à moitié vide, il y a la même quantité que dans le verre à moitié plein, alors pourquoi n'essayerions nous pas de voir systématiquement le verre à moitié plein, le bon coté, celui qui favorise l'expansion, le bien- être, et un meilleur état d'esprit et plus de joie de vivre.

Ensuite, quelques rééquilibrages peuvent être utiles, pour nous permettre de retrouver calme et sérénité, et ce par :

Des exercices physiques, se mettre ou se remettre au sport, pratiquer une activité physique régulière.

Une relaxation active :pratiquer aussi des respirations contrôlées : lorsque nous pratiquons des respirations forcées et contrôlées, par exemple une longue inspiration, suivi d'un blocage de cette inspiration, où nous gardons l'air dans les poumons quelques secondes (une dizaine de secondes par exemple), et que nous expirons lentement en conscience, alors nous pouvons ressentir un bien- être et un calme intérieur également; ce vous pouvez vous en rendre compte aisément lors de pratiques respiratoires de yoga, ou d'arts martiaux.

Avoir un comportement quotidien différent, et éloigner au maximum les sources externes du stress, comme les journaux télévisés qui se délectent en permanence d'étaler la misère du monde, et qui se contentent seulement de montrer ce qui ne va pas, ce qui est négatif, finalement, tout ce qui rajoute du stress dans notre quotidien; cela ne veut pas dire pour autant se couper du monde et tout ignorer de notre environnement extérieur, mais cela veut dire que commencer à se protéger, peut permettre de commencer à nous aider dans notre quotidien; nous savons bien "zapper" quand arrivent les pubs.

Nous devons aussi beaucoup compter sur nous en premier et ne pas hésiter à se faire aider, quand cela s'avère nécessaire.

Ensuite, nous pouvons aussi utiliser des compléments alimentaires qui vont favoriser une seine relaxation : le magnésium marin, les plantes relaxantes (tilleul, coquelicot,mélisse,verveine, oranger...) les plantes toniques qui ont une action sur le moral( rosea rhodiola, ginseng, éleuthérocoque, maca, muira puama ETC....), des compléments alimentaires pour rééquilibrer notre flore intestinales tels les probiotiques...

Apprendre à nous rééquilibrer émotionnellement est important pour jouir d'une détente, et pour ce, nous devons aussi, nous introspecter, regarder en nous même, et peut être aussi regarder autour de nous, ceux qui ne sont pas aussi bien, ceux qui ne se portent pas aussi bien, et alors, nous risquons de nous rendre compte, que finalement, nous ne sommes pas si mal lotis que cela; regarder autour de soi, et ne plus se sentir le centre du monde, éviter d’être hypocondriaque, éviter aussi d’être une éponge émotionnelle, avoir aussi de l'empathie avec autrui revêt aussi une grande importance.

Nous pouvons aussi penser à éviter ou limiter, tous les aliments "stressants", du style cafés, thés noirs, alcools, vins, bières....; cela ne voudra pas dire de les supprimer mais d'en limiter la consommation et ce en particulier en fin de journée; remplacer alors le café par des infusions relaxantes, le thé noir par du thé vert ou du thé blanc plus faibles en théine, par exemple; éviter aussi la consommation de viandes rouges le soir, et de manière générale apprendre à réapprendre à se faire du bien sans se nuire.

Avoir une bonne gestion du stress, c'est aussi avoir une philosophie de vie, où, nous nous rendons compte que la seule chose, dont nous soyons sur, est l'impermanence des choses; tout bouge, rien n'est fixe, rien n'est inerte, tout a une conséquence, tout est toujours en mouvement, notre pensée évolue, notre philosophie de vie aujourd'hui est différente de celle hier; pour profiter de la vie, de chaque instant, soyons prêt à nous nourrir de ce que l'autre peut nous apporter, et soyons face aux déconvenues, et agressions plus philosophes, plus sereins, pour notre plus grand profit et "carpe diem".

Vous aimerez sûrement ...