Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les conseils de l'herboriste > Confort des os et articulations

     Confort des os et articulations

   L’apparition de douleurs, d’inflammation aux niveau des articulations est un phénomène relativement fréquent à partir de 40 à 50 ans; elle peut aussi commencer beaucoup plus tôt, en cas d'hérédité, et aussi de traumatismes répétés dus à la profession ( usage de marteau piqueur, maçons, carreleurs, agriculteurs, etc...),ou à la pratique de sports (course à pied, ski, rugby, tennis, escalade etc....).

   Comme quoi, nous ne sommes pas tous égaux devant les problèmes de la vie;

   Il faut aussi bien penser que ce qui peut nous arriver, rhumatisme, arthrose, peut aussi avoir des causes remontant à notre enfance, mauvaise nutrition, mauvaise position du corps avec scolioses par exemple et où le corps se met alors à compenser;

   Et, notre alimentation, elle aussi peut nous être préjudiciable, par une consommation excessive en produits acidifiants :

  • viandes rouges, charcuteries, abats, hamburger,saucisses, crevettes,
  •  sucres blancs, sel de table iodé, pâtisseries, farines blanches raffinées, 
  • gâteaux industriels, croissants
  • fromages, yaourts, 
  • les excitants : le café, le thé noir, le cacao, l'alcool
  • la tomate, l'oseille, la rhubarbe,
  • les fruits et légumes cueillis avant la maturité,
  • produits laitiers animaux qui sont de manière générale mal ou peu assimilés par l'adulte; nous pouvons d’ailleurs noter à ce propos qu'il n'existe aucun mammifère qui une fois sevré consomme du lait, c'est à dire qu'aucun mammifère tète une fois qu'il a été sevré, à part le chat adulte d'une cliente qui boit le lait qu'elle lui donne...! Comme quoi, nous pouvons arriver à perturber le comportement normal d'un animal;
  • tous les sodas, produits sucrés...

   Par contre, pour améliorer, cet état, nous pouvons :

  • rétablir un équilibre acido-basique qui permettrait alors de réduire naturellement et durablement ce déséquilibre et tout le cortège de désagréments qui sont engendrés, et pour ce faire :                consommer des produits alcalinisants :
  • carottes bios, concombres bios, chou-fleur bios,
  • fruits et légumes bios cueillis à maturité à l'exception des tomates (riches en acides oxaliques), de l'oseille, de la rhubarbe, des choux de Bruxelles, l'aubergine. 
  • amandes, châtaignes, bananes, noix de coco, avocat,
  • les graines germées, les jeunes pousses, l'ail, les herbes aromatiques, patates douces, endives, céleris,
  • fraises, mûres, framboises
  • huile d'olive, tournesol, sésame
  •  jus de pomme, de raisin, d'orange,
  • thé vert,
  • lait de soja enrichi en lithothamne (source importante de carbonate de calcium, 80 à 90% !)

    Si nous résumons en quelques mots, dès qu'il y a une inflammation, il y a concomitamment un déséquilibre acido-basique, d'où l'utilité de rechercher cet équilibre à apprenant par nous même à éviter ce qui accentue ce déséquilibre, et alors l'inflammation va pouvoir, petit à petit réduire et nous apporter un confort certain; tout sera une question de mesure et de réglage alimentaire, sans pour autant tomber dans des excès.

   Nous remarquerons aussi, que le stress, l'anxiété, le surmenage, nous mettant les nerfs à vifs, la perception même des douleur se trouve accrue, ressentie davantage, et par contre, n'avez vous jamais remarqué que votre papi et votre mamie lorsqu'ils dansaient ensemble, oubliaient leurs douleurs..., et oui, ils sécrétaient des endorphines et de la sérotonine qui en quelque sorte, anesthésiaient en partie leurs douleurs respectives.

   Il est vrai aussi, que lorsque à la pré- ménopause et à la ménopause, une chute hormonale se faisant ressentir, il peut y avoir un début d'ostéoporose, voir même de commencement de dégénérescence du cartilage, avec quelque fois, des débris qui circulent au niveau des articulations; alors insidieusement, à grands renforts de pub à la télé, ne nous bourre t on pas le crane que nous devons consommer force produits laitiers, lesquels nous avons vu plus haut sont acidifiants. Plus nous consommons des produits laitiers par excès, plus nous  risquons d'accentuer le phénomène de décalcification, et comme le corps n'aime pas trop d'acide, pour tamponner et neutraliser celui-ci, il va tout simplement prendre du calcium des os, présent en abondance dans les os pour compenser l'excès d'acides; nous pouvons toujours consommer des produits laitiers animaux, mais avec modération; pensez du reste que plus de la moitié de la population au monde n'en consomme pas, car ce n'est pas dans leur habitudes alimentaires...CQFD.

  Certains pourront bénéficier de soins thermaux dans des cures thermales, comme Balaruc les bains, à savoir, une station thermale tout près de Perpignan; cette station thermale est du reste la 2ème station française.

   Nous pouvons aussi, entre 2 cures réaliser, des mini soins à base d'argile, en cataplasme, soit en utilisant de l'argile pure de type montmorrillonite, soit aussi en mélangeant dans cette pâte argileuse, des huiles essentielles(gaulthérie, genièvre, romarin, cyprès...), que nous aurons au préalable diluées dans de l'huile végétale(huile de macadamia, huile de noisette)...

  La préparation de ces cataplasmes peut se faire de la manière suivante :

Remplir au 2/3 un bol d'argile verte soit en poudre, soit en granulés, et rajouter de l'eau à température de la pièce, 1 à 2 cm au dessus du niveau de l'argile, et laisser à l'argile le temps de "pomper" l'eau, le cataplasme est alors prêt à l'emploi ;

Et si nous rajoutons des huiles essentielles, alors, dans 2 cuillères à soupe d'huile végétale, nous pouvons, par exemple rajouter 10 gouttes de gaulthérie et 10 gouttes de genièvre; nous pouvons allons rajouter cette préparation huileuse à la pâte d'agile; mélanger le tout avec une spatule de bois, en évitant les cuillères en métal; nous pouvons appliquer cette préparation en couche de 1cm d'épaisseur, et pour maintenir ce cataplasme, un film étirable fera l'affaire.

A garder 1h si possible,  avant de le retirer et bien rincer; l'argile utilisée, ne ressert pas, elle est à usage unique; par contre la préparation peut se conserver, à condition qu'il y ait toujours un film d'eau au dessus de la pâte, afin d'éviter son durcissement.

Les cataplasmes sans mélange avec des huiles essentielles, peuvent être gardés de 1 h à toute une nuit même, en fonction des zones où les cataplasmes sont appliqués.

Cela peut être une bonne alternative pour les personnes entre 2 cures thermales; toujours de la patience, car, tous les désagréments qui peuvent nous arriver avec l'age, ne peuvent disparaitre en quelques jours...!, et bien sur penser à bien se mobiliser, et à pratiquer régulièrement des pratiques sportives, marche, vélo, natation, étirements..., tout ce qui va permettre une meilleure mobilité, et d'éviter aux articulations de "rouiller"; commencer progressivement, avec beaucoup de régularité, et augmenter progressivement en fonction de nos envies, va nous permettre des progrès réels et durables.

   Voir tous les produits naturels pour les os et les articulations