Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les conseils de l'herboriste > De la naissance à l'adolescence 2/3

      De la naissance à l'adolescence 2/3

 De la période 1 an à 7 ans, bébé va s'affirmer et continuer de se découvrir, il va s'étonner et dès qu'il va être en contact davantage avec les autres, dans les crèches, dans les garderies, il va commencer à mettre son immunité à rude épreuve, puisqu'il va rencontrer d'autres enfants et adultes porteurs de virus, de germes etc..., et c'est grâce à ces contacts que bébé va forger son immunité.

 Pour pouvoir garder bébé en forme, nous ferons attention à son alimentation, en prenant bien soin, comme pour nous de lui donner des fruits et légumes de saison riches en vitamines et minéraux.

 La notion de rythme aussi est très importante, car plus l'enfant est jeune, plus il a besoin de sommeil pour récupérer de tous ses efforts et de toute l'énergie qu’il a déployé dans la journée.

  L'alimentation

 Commencer à faire gouter à bébé dès son plus jeune âge tous les aliments divers et variés, proposés le plus simplement possible, avec un assaisonnement simple de style huile d'olive, thym, herbes de Provence, et par contre éviter toutes les sauces grasses et chimiques proposées par l'industrie agro-alimentaire.

 Les sodas et boissons sucrées seront à éviter à table et éventuellement consommées, exceptionnellement en dehors des repas. Par contre, nous pourrons avantageusement lui proposer des infusions de plantes en vrac, en évitant les infusettes de la grande distribution qui propose des infusions avec des goûts sucrés, qui sont très loin des goûts authentiques et vrais des plantes en vrac.

 Toutes les mauvaises habitudes alimentaires, c'est nous les parents qui pourront les donner ou les éviter à nos enfants.

 Donner à son enfant un gouter qui comprend un fruit et  un gâteau sec bio sera plus profitable que d'acheter une viennoiserie qui va apporter des acides gras "trans", c'est à dire des graisses "sur cuites", et aussi ces viennoiseries vont apporter une grande quantité de sucres rapides qui seront mal assimilées et qui vont développer des accoutumances à des gouts de sucre; or c'est dès le plus jeune age que le futur de notre bonne santé commence à se dessiner et à prendre forme.

 Toutes les habitudes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, nous le voyons bien vont influer sur le futur "capital-santé"qui est un bon développement harmonieux du corps et de la santé physique et mentale.

 Le petit déjeuner est un moment important pour l'enfant, puisque son dernier repas remonte à la veille au soir; lorsqu'il se lève et est à jeun, et à ce moment il a besoin de manger, de s'alimenter convenablement pour pouvoir attendre le repas de midi.

 Combien d'enfants le matin se réveillent épuisés, à cause d'une nuit trop courte, à cause d'un sommeil agité, qui est peu réparateur, alors le matin, le petit déjeuner sera le premier repas de la journée pour en quelque sorte recharger les batteries pour la matinée.

 Au petit déjeuner, il sera important de donner des sucres lents, c'est à dire des céréales complètes bios; le pain complet bio va permettre de donner de l'énergie tout au long de la matinée et va apporter toute l'énergie nécessaire au cerveau qui est un grand consommateur d'énergie, de glucides.

 Toujours bien penser que si nous donnons une orange le matin, ce sera mieux de manger l'orange, plutôt que de la boire sous la forme de jus, qui acidifierait trop  au lever. Il est important de noter que lorsque nous pressons une orange, nous obtenons un jus d'orange qui est rapidement bu, goulûment avalé en quelques secondes, alors que si nous mangeons l'orange en quartier, nous prenons plus de temps et mastiquons les quartiers d'orange, et de plus, nous consommons la pulpe ainsi que les petites peaux blanches qui sont très riches en flavonoïdes, qui sont en quelque sorte des "facteurs" ou "cofacteurs" de la vitamine C. tous ces nutriments ont besoin d'être mastiqués afin d'assimiler un maximum de leurs bienfaits..., et de plus le coté acidification disparaît alors.

  Les compléments alimentaires

 Nous pouvons aussi donner des compléments alimentaires : animal parade, kinder vital etc...Consulter la rubrique enfants.

 Donner des compléments alimentaires peut permettre de suppléer une alimentation carencée ou mal équilibrée; personnellement j'avais l'habitude de donner à mes filles (Émilie et Pauline) des compléments les jours où elles allaient en cours et rien les autres jours.

 Les compléments que je leur donnais variaient en fonction de la saison et de leur besoin du moment.

 Émilie et Pauline se souviennent que dès l'automne, elles avaient droit à de savants cocktails, comme de la prêle mélangée à un peu de yaourt de soja ou mélangée à de la compote; elles prenaient cette "potion" les jours d'école, pour donner un rythme, et aussi un mélange kindervital associé à du floradix fer, ainsi qu'à de la propolis de chez Aagaard. Pour plus de facilité, je mélangeais un flacon de floradix, un flacon de kinder et un flacon de propolis; il suffisait de bien agiter le flacon, et de donner de 10 à 15ml mélangé avec un peu d'eau ou de jus de pomme. 

 Ce cocktail permettait à mes filles d'apporter les nutriments nécessaires à leur croissance et aussi de les maintenir en bonne santé, en évitant ou limitant tous petits maux de l'hiver, leur immunité étant nettement améliorée.

 Je donnais à Émilie et Pauline de l'acérola à sucer quand je savais qu'il y avait à l'école des épidémies , et je tenais toujours compte de la saison et de tous les facteurs environnants.                                                        

 Les compléments alimentaires qui vont stimuler l'immunité, et renforcer la résistance de nos enfants pourront être donnés les jours d'école; le citrobiotic, la propolis, des complexes défenses tonus, gem immu, acérola, super C complex, source de vie, etc... pourront aider nos enfants à passer une bonne année; adapter en fonction des besoins de chacun, en fonction de leur morphologie, de leur activité physique ( si, ils font ou non beaucoup de sport par exemple etc.).

 Les repas à la cantine ne sont pas toujours d'aussi bonne qualité qu'à la maison, cependant, nous pouvons compenser par une supplémentation appropriée  en fonction et de l'âge, et des saisons, et aussi de la croissance  de nos enfants.

 Tous ces petits plus, toutes ces attentions dont nous ferons preuve permettront d'éviter tout un cortège de désagréments et d'inconvénients, et nos enfants alors seront toujours en meilleure forme à l'école et a la maison.

  Le repos

 Nous devons aussi penser à préserver des temps de repos à nos enfants, des temps pour eux et pour nous où jeux, communication seront de mise; lorsque je parle de jeux, je veux parler de jeux "classiques" et certainement pas de consoles de jeux vidéos ou de jeux sur l'ordinateur. Le pouvoir de créativité, d'invention, où l'enfant s'invente un monde, un monde à lui, un monde imaginaire, un monde personnel permet à l'enfant de s'inventer une personnalité qui lui est propre et non pas conditionné par des médias ou des lobbies industriels. 

 Lorsque l'enfant va débuter sa scolarité, il va commencer à connaitre des rythmes, de repos, de travail, de jeux; sa vie va commencer à changer en se sociabilisant, et par son entrée à l'école, la maternelle, puis le primaire, sa curiosité et son éveil vont se développer et s'affirmer, et pour certains enfants, la compétition va commencer, l'enfant alors avide de connaissances données au sein de son école va rechercher au sein de sa famille et de ses petits copains d'autres sources d'apprentissage et de découvertes, afin de satisfaire toute sa boulimie d'apprendre et de curiosité; c'est la période où les enfants posent à tout bout de champ des questions ( et pourquoi ci et pourquoi çà...), et ils cherchent une réponse à toutes ces demandes.

 Toute cette effervescence et soif de connaissance vont consommer une énergie très importante, car nous savons tous que le cerveau est un gros consommateur d'énergie et en particulier de sucres. C'est à nous qu'il va falloir combiner et "jeux intellectuels", et jeux, distractions, et temps de repos; un développement sera harmonieux dans la mesure où, tous besoins physiques, intellectuels, affectifs, temps de repos et loisirs..., seront comblés.

 Voilà pour les grandes généralités, cependant, chaque enfant est unique et c'est à nous parents, d'observer notre enfant, de l'évaluer, de savoir doser harmonieusement tous ces besoins spécifiques, et en fonction des besoins de nos enfants, nous pourrons aussi les aider par une supplémentation énergétique, pour éviter des carences en vitamines et minéraux, afin d'assurer le meilleur développement harmonieux de nos enfants.

 Qui n'a pas eu droit, le matin à sa cuillère d'huile de foie de morue, avant d'aller en classe, en période d'hiver ? Déjà, on commençait donc à supplémenter en vitamine, puisque cette huile de foie de morue contient des vitamines A et D, ainsi que des omégas 3. Qui n'a pas fait la grimace, en prenant cette huile visqueuse et d'odeur forte et de gout "atroce" ?

 Déjà, il y avait donc, une prise en compte des besoins de nutrition des enfants, et ce, était particulièrement nécessaire, du fait même d'une alimentation...

 Les besoins en nutrition de nos enfants varient en fonction de leur age, de leur développement personnel, et de tous besoins physiologiques liés à l'age.

 A suivre  : l'entrée dans l'adolescence.

Vous aimerez sûrement ...