Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les astuces et recettes > Les astuces > Bien "digérer" les fêtes

BIEN "DIGÉRER" LES FÊTES

Nos conseils pour des repas festifs plus digestes :

Foie gras, gibier en sauce, fromage et bûche au beurre avec assortiments de chocolats fin, un cocktail détonnant pour notre système digestif. Après les festivités,  il est très fréquent d'être atteint de lourdeurs digestives, ballonnements, dérangements intestinaux, crises de foie ... Voici quelques conseils de prévention afin d'éviter les ennuis intestinaux ainsi qu'un pack santé pour se retaper des agapes de fin d'année et éviter des réveils difficiles.

Il est possible de faire un bon repas en respectant les règles de l'équilibre alimentaire. Voici nos conseils pour festoyer léger et s'éviter des réveils difficiles, tout en dégustant des mets festifs.

A l'apéritif, préférez une coupe de champagne ou un verre de vin aux autres boissons alcoolisées plus caloriques. Méfiez vous en particulier des punchs, mojitos et autres cocktails en vogue dont la richesse en sucre masque souvent un degré alcoolique élevé. Et pourquoi pas des boissons non alcoolisées comme des jus de légumes et de fruits judicieusement assortis.

Afin que l'alcool ne vous monte pas trop à la tête, pensez à picorer un ou deux toasts pour ne pas avoir le ventre vide. Remplacez les traditionnels amuse-gueules par des tomates cerises,  des bâtonnets de carotte, de céleri, radis, endives, accompagnés de sauces légères à base de yaourt ou de crèmes d'épeautre, d'avoine, de riz agrémentées d'épices et d'aromates.

En guise d'entrée, des coquillages, mollusques et crustacés. Homards, langoustes, langoustines, gambas et crevettes sont riches en éléments nutritionnels et légers pour l'estomac. Mais de grâce, évitez la mayonnaise et les toasts beurrés.

En plat principal, invitez qui vous voulez : volaille ou poisson, mais à condition de les cuisiner sans trop de matières grasses, de les accompagner de féculents mais aussi de légumes.

A l'heure du plateau de fromages, comment ne pas craquer ? Soyons honnête, il est bien difficile de résister. Alors, on se sert, mais raisonnablement, et on ne beurre pas son pain. La motte de beurre de baratte vous fait de l’œil ? Ignorez-la. Demain, vous vous direz  merci. Car il reste encore le dessert.....!!!

Pour ce moment sucré, on évite absolument l'incontournable bûche au beurre et le fondant au chocolat. Pensez à un dessert de fruits exotiques, ou de fruits de saison enrichis de raisons secs et de pignons de pin,ou bien une poire pochée aux épices, ou un assortiment de sorbets.

Nos astuces pour se débarrasser au plus vite de "la gueule de bois"

* Du côté des plantes :

La mélisse, la menthe poivrée, le basilic, la camomille, la verveine, le cumin sont des plantes qui vont stimuler la digestion au niveau de l'estomac. Vous pouvez préparer votre litre de tisane à boire au cours de la journée à raison d'une cuillère à soupe par quart de litre d'eau avec un temps d'infusion dans de l'eau bouillante d'environ 10 minutes.

Le foie, la vésicule biliaire et le pancréas, interviennent en deuxième étape de la digestion et sont particulièrement sollicités pour digérer les excès de graisses en tout genre,  les sucres... Vous pouvez  faciliter le travail hépatique avec par exemple l'artichaut, la gentiane, la ményanthe, plantes amères donc efficaces pour le foie. De plus, ces plantes vont agir sur la régulation du glucose sanguin, et détoxiquer l'organisme. Si vous préférez pratiquer un nettoyage profond de votre foie , la tisane du foie s'avère complète et efficace (elle est donc amère).

Pour les météorismes, ballonnements et autres flatulences, pensez aux semences d'anis, de fenouil, d'aneth, de cardamome, de badiane. Vous pouvez aussi mâcher les graines de cardamome ou d'aneth directement en bouche et les avaler, la digestion sera stimulée et vous garder* Du côté des plantes :ez une haleine agréablement parfumée. Pour  les semences, on pratique une décoction (on fait bouillir la graine 10 minutes, on arrête le feu et on laisse infuser 10 minutes) avec une cuillère à soupe de semence par quart de litre d'eau.

Côté tisanes composées digestives, vous pouvez opter pour la tisane digestion légère à base de plantes facilitant une bonne digestion, ou la tisane après repas qui permet d'éviter les sensations de ventre gonflé, les ballonnements et qui aide à mieux digérer. Enfin notre tisane plaisir et digestion, sera très appréciée de tous, cette infusion est à partager en famille ou entre amis après un bon repas.

* Rééquilibrer votre flore intestinale

Pour un meilleur confort digestif, veillez à ce que votre flore intestinale reste saine, en bon équilibre et que votre transit ne soit pas perturbé. Pas évident au moment des fêtes : les repas sont hyper protéinés avec peu ou pas du tout de fruits et légumes et l'on voyage beaucoup, autant de facteurs qui perturbent notre transit.

Pour les transits normaux, les probiotiques vont permettre de rééquilibrer votre flore intestinale et apporter un bien-être digestif : prebio7 gélules 10 milliard de ferments ou bio protus intégral bio seront adaptés aux transits normaux et réguliers.

Pour les transits lents, paresseux, les probiotiques et prébiotiques viendront réensemenser votre flore intestinale de bons ferments pour retrouver l'équilibre entre les bonnes et mauvaises bactéries ce qui améliorera le transit et la digestion : prebio7 sachets 12 milliard de ferments ou bio protus 7000 seront recommandés pour les transits paresseux, très lents.

Enfin pour réguler les transits trop rapide ou les selles liquides, le probiotique bio protus 4000 est parfaitement adapté.

Connaissez-vous les petits trucs de grand mère ?

Le jus de citron du matin dans de l'eau chaude pour laver tout le circuit. La saveur acide du citron neutralise l'acidité de l'organisme pour l'alcaliniser, il favorise la digestion et augmente les sécrétions.

Le gingembre frais coupé en lamelles et mâché longuement en bouche stoppe les nausées. Il pique les papilles mais d'une  efficacité ultra rapide.

* Du côté des huiles essentielles :

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI => les huiles essentielles étant des super concentrés de plantes, elles sont très puissantes. Par voie interne, une extrême rigueur s'impose : n'augmentez jamais les doses indiquées et ne les avalez jamais pures ! Diluez-les dans un peu de miel ou sur un demi sucre. Évitez l'usage des huiles essentielles sans avis médical si vous êtes enceinte, épileptique ou en cas d'insuffisance hépatique.  En usage externe, n'employez jamais une huile essentielle pure : diluez-là toujours dans une huile végétale Il est préférable de faire un test avec le mélange dilué sur le poignet e attendre le lendemain si il y a une éventuelle réaction allergique. Vous pourrez alors utiliser plus largement le mélange huile végétale et huile essentielle.

Avant et après un repas copieux 

L'huile essentielle de basilic bio est réputée pour être un excellent tonique digestif. En cas de ballonnements ou de lourdeur d'estomac, prenez 2 gouttes  dans de l'huile d'olive en massage sur l'abdomen après le repas.

L'huile essentielle de menthe poivrée bio est excellente pour faciliter la digestion : 1 goutte sur un 1/2 sucre, ou dans 1 L d'eau=> attention ne jamais l'utiliser chez la femme enceinte et chez les enfants de moins de 8 ans.

L'huile essentielle de citron bio apporte un confort digestif appréciable après repas car il stimule les fonctions hépatiques.

En massage plusieurs fois par jour sur le ventre l'huile essentielle de basilic bio associée à l'huile essentielle d'estragon bio atténuent les contractions digestives => 2 gouttes de basilic+ 2 gouttes d'estragon pour 1 cuillère à café d'huile végétale (sauf enfants et femmes enceintes).


Laisser un commentaire :

Les champs marqués d'une * sont obligatoires