Des plantes
pour une santé optimale !

Accueil > Les astuces et recettes > Les astuces > Garder la ligne et rester mince naturellement avec les plantes

Mon programme minceur (2ème partie) : rester mince et garder la ligne avec les plantes

Des solutions au long court 100% naturelles pour garder la ligne existent, il suffit de faire quelques petits efforts chaque jour :

Alimentation et boissons :

Surveiller son alimentation en évitant les charcuteries, les viandes et sauces grasses, toutes les fritures, les viennoiseries , les aliments industriels préparés avec des additifs, le sel, les sucres rapides et raffinés, les boissons gazeuses et alcoolisées. 

Voir nos menus types à respecter dans un des chapitres suivants ;

Boire au moins 1.5 litres d'eau par jour pour stimuler l'élimination rénale, de l'eau de préférence filtrée ou eau de source car l'eau du robinet est impure, elle est chargée de résidus toxiques, calcaire, chlore, fluor, déchets que notre corps élimine difficilement. 

Se préparer régulièrement des tisanes drainantes, purifiantes, composées de plantes éliminatrices des surcharges et accélératrices de la circulation. 

Activités physiques :

Marcher à l'air pur au moins 15 minutes par jour afin d'oxygéner vos tissus et cellules car l'oxygène a la particularité de brûler les graisses.

Pratiquez une activité physique régulière pour modeler votre corps et vous affiner une belle silhouette : l'endurance est à privilégier car elle permet de travailler le bas du corps, elle oxygène les tissus en profondeur et elle active la circulation veineuse (vélo, marche à pieds rapide, jogging, natation...)

Evitez fatigue, surmenage et stress qui influent défavorablement dans l'élimination des déchets et toxines. Accordez vous quelques minutes par jour même sur votre lieu de travail  pour respirer profondément (5 bonnes secondes d'inspiration et 5 bonnes secondes d'expiration) afin de mieux oxygéner votre coeur, votre cerveau. D'ailleurs après cet exercice, vous ressentirez un apaisement et un bien-être intérieur, votre tête est allégée. 
Ce travail de respiration permet de mieux gérer ses émotions, d'éloigner le stress et en conséquence de mincir aussi puisque c'est en état de stress que notre cerveau nous réclame un gâteau, une tablette de chocolat, une glace...

Prendre soin de soi :

Chaque matin sous la douche massez vous énergiquement avec votre Loofah (éponge végétale exfoliante) et du savon d'Alep à l'huile de Laurier (soin minceur 100% naturel) afin d'éliminer l'aspect disgracieux peau d'orange et retrouver une peau tonique, lisse, soyeuse, débarrassée de ses peaux mortes et impuretés.

Après la douche, hydratez votre peau avec une huile de massage minceur ou une huile de massage minceur aux huiles essentielles que vous aurez composé vous-même : pour 50 mL d'huile végétale de thé vert bio, ou huile de rose musquée du Chili, ou huile de bourrache, ou huile d'argan, ou huile d'amande douce, ajoutez 20 gouttes d'huile essentielle de pamplemousse (pour raffermir la peau, estomper la peau d'orange, et éviter le relâchement des tissus) 10 gouttes d'huile essentielle d'hélichryse (pour aider à déstocker les graisses) et 10 gouttes d'huiles essentielles de cyprès (pour stimuler le système circulatoire).

Autre mélange possible pour un massage minceur drainant et permettant d'éliminer les graisses : pour 50 mL d'huile végétale, 20 gouttes d'huile essentielle de pamplemousse avec 10 gouttes d'huile essentielle de genévrier (pour désinfiltrer les tissus en cas de rétention d'eau), avec 10 gouttes d'huile essentielle de cèdre de l'atlas (estompe la peau d'orange) et 10 gouttes d'huile essentielle de cyprès.

Massez l'ensemble de votre corps avec cette huile prodigieuse en insistant sur les zones critiques (ventre, hanches, fesses, cuisses) avec la technique du palper-rouler.

Technique du massage minceur avec le palper-rouler : elle consiste d'abord à pincer la peau puis à la rouler entre ses doigts. Massage minceur des cuisses et des hanches => positionnez votre main à plat sur la zone à masser, pratiquez des mouvements circulaires an appuyant d'abord légèrement puis de plus en plus fort, et terminez par un palper-rouler. Massage minceur du ventre => la main à plat sur le ventre pratiquez des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une  montre et terminez par un palper rouler de haut en bas.

Pensez aussi au bain si vous en avez la possibilité : un simple bain assez chaud éventuellement additionné de sel marin et/ou d'argile contribue à tirer l'eau et les toxines accumulées dans le corps vers l'extérieur et favorise très souvent la perte de poids. En plus ou à la place de l'argile et du sel, il est possible d'utiliser des algues amincissantes, les bains Alg-essences du Dr VALNET qui donnent aussi d'excellents résultats.

Les cures et plantes minceur :

Faites des cures de vitamines et l'oligo-éléments pour un bon équilibre métabolique :

Du côté des vitamines, on les utilise en complément des aides minceur pour corriger le surpoids : 

  • la vitamine C pour stimuler le système circulatoire, capillaire et veineux et éviter la tendance à l'engorgement des cellules adipeuses ;
  • les vitamines B1-B2-B3 que restitue naturellement la levure vivante ou revivifiable sont spécifiques pour les personnes en  excès de poids important ;
  • la vitamine E contenue dans l'huile de germe de blé permettra de retrouver tonicité et beauté des tissus cutanés.

En ce qui concerne les minéraux et oligo-éléments, ils auront une action indirecte favorable sur la perte de poids et l'aspect des tissus.

  • le magnésium marin, grand régulateur dans tous les cas de stress et naturellement assimilable et bien toléré par l'organisme, pourra être associé au régime minceur des personnes que le stress fait grossir
  • le silicium organique, oligo-élément que nous perdons au fil des années, agit au niveau des cellules et permet de reconstituer du tissu conjonctif et de maintenir toniques les fibres d'élastine et de collagène entre elles. Le silicium, avec son action lipo-réductrice, redonne tonicité et jeunesse aux tissus conjonctifs disgracieux et s'oppose au vieillissement de l'organisme.
  • le zinc s'avère utile en cure d'amincissement car il permet de stimuler les fonctions endocriniennes, donc idéal en cas de prise de poids pendant la ménopause et en cas d'excès de poids lié au système endocrinien.

Nos petits conseils pour organiser votre journée minceur et vos repas minceur

1/ Boire suffisamment et bien mâcher les aliments => vous pouvez boire à volonté entre les repas, mais seulement de l'eau ou de la tisane de plantes minceur  (tisane belle silhouette par exemple) sans sucre et à l'exception de toute autre boisson. Il est recommandé de boire 1 litre et demi de liquide par jour. Pendant les repas, boire très peu, au maximum 1 petit verre de liquide. En effet vous mangerez moins car les aliments glisseront moins vite, l'estomac sera moins surchargé par les liquides et les sucs gastriques ne seront pas dilués. La digestion sera également plus rapide que lorsqu'on boit aux repas. Il est nécessaire lors de votre cure minceur de bien prendre le temps de mâcher les aliments (un minimum de 14 fois à chaque prise d'aliments dans la bouche). Mâcher longuement déclenche l'impression de satiété (en effet, au bout de 15 à 20 minutes, notre cerveau est commandé par un neurotransmetteur qui lui transmet le signal d'arrêter de manger, et instantanément la faim est coupée).

2/ Varier le plus possible les menus => pour maintenir votre moral au beau fixe pendant votre régime minceur et afin d'éviter les carences, misez sur la variété de vos menus minceur et assaisonnez avec des petites herbes aromatiques fraîches en été, séchées en hiver et des épices pour des assiettes minceur légères, goûteuses et ensoleillées. Les aliments permis sont suffisamment nombreux pour que sans effort particulier, il soit possible de composer des menus minceur sympathiques.

3/ Cuisiner léger => choisissez des modes de cuisson doux et sans graisse  : à la vapeur (meilleur mode de cuisson pour préserver les vitamines et minéraux), aliments pochés, marinés, en papillotes, au four, au gril, à la broche, dans un poêle anti-adhésive, à l'eau (dommage pour les vitamines et minéraux qui seront perdus dans ce dernier mode de cuisson). Composez votre repas minceur avec des petites crudités rappées sur le moment, rapide avec une simple petite rape plate ; avec leur jolie couleur, elles égaieront votre assiette et vous apporteront un maximum de vitamines et minéraux. 

4/ Adoptez les bonnes huiles qui vous feront du bien =>  les huiles végétales ne vous feront pas prendre du poids. Bien au contraire, les huiles végétales permettent un bon métabolisme des graisses, entretiennent l'ensemble de nos tissus (y compris les tissus de notre cerveau) . Il serait judicieux de vous composer un assortiment d'huiles de qualité, qui vous apporteront l'ensemble des acides gras essentiels nécessaires pour rester en bonne forme, nourrir protéger et régénérer nos cellules, réguler le métabolisme du mauvais cholestérol, stimuler vos défenses immunitaires.  Les huiles végétales ont leur propre valeur nutritive et chacune d'entres elle présente un intérêt. Alors faites les tourner dans votre assiette et alternez leur consommation.

Ma sélection d'huiles végétales à privilégier pour couvrir nos besoins en oméga 3, 6, 9 et vitamine E : huile d'olive, huile de colza, huile de lin et huile de germe de blé. Bien sûr il y en a bien d'autres comme huile de tournesol première pression à froid et non désodorisée (le goût n'est pas très agréable et je préfère consommer les graines de tournesol parsemées dans mes salades), huile de sésame, huile de noix, huile de noisette, huile d'onagre, huile de bourrache, huile de cameline... Choisissez vos huiles végétales toujours biologique, de première pression à froid, et dans une bouteille en verre . Hormis l'huile d'olive, conservez vos huiles  au réfrigérateur car elles sont fragiles.

Côté cuisine : la meilleure façon de les consommer ? A raison de 3 à 4 cuillères à soupe par jour, sans cuisson bien sûr (mise à part l'huile d'olive qui se dégrade à la cuisson au delà de 210°). Elles seront à chaque repas sur la table même au petit déjeuner avec vos tartines de pain grillé, pour assaisonner les salades, les crudités, tous vos plats cuisinés au préalable (soupe, légumes cuisinés ou crus, gratin, poisson, viande, céréales). Oubliez le beurre pour les tartines et les pâtes, les margarines allégées ou qui sont censées réduire le taux du mauvais cholestérol. Attention : pour la cuisson à l'huile d'olive, ne pas faire fumer l'huile dans votre plat de cuisson car elle contient alors de l'acroléine, toxique pour le foie et les muqueuses.

Au goûter pensez aux fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes, noix de cajou… entières ou en purée en " relais " des diverses confitures ou autres fromages gras)

Prochainement des conseils de diététiques pour composer des menus minceur. 

5/ Limitez la consommation de sel => ne pas supprimer complètement le sel (sauf en cas de recommandation spécifique) mais essayer de manger peu salé en supprimant le sel sur la table pour éviter de resaler les plats. Il faut tout doucement apprendre à se débarrasser du goût du sel avec des petits astuces : assaisonnez avec des herbes aromatiques fraîches (basilic, ciboulette, ail, coriandre, thym citron, sarriette, origan...) des épices (gingembre frais rapé, curry, cumin, carvi, fenouil, aneth...), du coup votre assiette devient tellement parfumée qu'on en oublie le sel ! Il faut savoir que si vous consommez trop de sel au cours d'un repas, l'excès de sel fixe l'eau dans les tissus cutanés, c'est ce que l'on appelle la rétention d'eau, on se sent gonflé et souvent c'est disgracieux.

6/ Ne pas sauter de repas => l'amincissement n'est pas plus rapide en sautant un  des repas de la journée. Veiller à bien équilibrer vos repas pour avoir de  l'énergie jusqu'au soir, ainsi vous éviterez les coups de pompe et les fringales.

7/ Composer et organiser vos repas au rythme du métabolisme journalier =>le matin, notre organisme a son métabolisme au maximum, il reste très actif encore à midi et à partir de 17 heures, notre métabolisme diminue progressivement car notre corps se prépare au sommeil.



  • Grignoter uniquement des aliments autorisés
  • Chassez la boulimie
  • Ne pas se peser tous les jours

Les bons sucres et les faux sucres :

 Le sucre est le carburant de notre organisme, il est classé dans la famille des glucides et fait partie des nutriments dont notre corps ne saurait se passer. En effet les glucides, transformés au cours de la digestion en glucose,  fournissent de l'énergie à notre cerveau et nos muscles. Le sucre nous aide également à mieux assimiler le fer et le calcium dont nous avons besoin. 

Le sucre fait-il grossir ? Les nutritionnistes n'utilisent  plus  les termes  "sucres rapides" et  "sucres lents", ils parlent maintenant au sujet du sucre en terme d'index glycémique pour savoir si tel aliment contenant des sucres fera grossir ou non. L'index glycémique est la vitesse à laquelle les aliments sont digérés. Plus l'index glycémique est élevé, plus la sécrétion d'insuline, l'hormone responsable du stockage des graisses augmente, et c'est là qu'on risque de grossir. Pour vous donner quelques exemples : les pâtes complètes, riz complet, lentilles, haricots, pois cassés ont index glycémique bas et sont idéals pour la ligne. Si on est très sucre, le sirop d'agave, le sucre de coco feront l'affaire car ils possèdent  un bon pouvoir sucrant avec un index glycémique bas et un goût vraiment délicieux. Le meilleur sucre naturel reste le fructose, le sucre qui provient des fruits et qui reste la meilleure alternative dans le cadre d'un régime minceur. On le trouve en magasin diététique sous forme de poudre et il se mélange aisément dans toutes les préparations culinaires. Avec son index glycémique bas (20), il ne provoque pas de décharge insulinique et son pouvoir sucrant est deux fois plus élevé que celui du saccharose, donc on en utilise deux fois moins. A ne pas confondre avec les édulcorants complètement chimiques qu'il convient d'éviter absolument.

Entre les sucres et les graisses (hors huiles végétales citées précédemment) : que choisir ? Entre les deux, la préférence des spécialistes reste aux glucides car les graisses se stockent dans le tissu adipeux. Attention à ne pas trop réduire les sucres ! Lorsqu'on réduit trop la consommation de sucre, l'hormone de la thyroïde qui stimule le métabolisme est à la baisse ce qui entraîne une chute de la combustion des graisses. Pour garder la ligne, il est donc nécessaire de manger plus de glucides que de graisses.

Prochainement des conseils de diététiques pour composer des menus minceur.

Retrouvez aussi nos conseils pour mincir avec plaisir dans la 1ère partie du programme minceur.

Vous aimerez sûrement ...

Beni Le 08 mars 2017 à 15h58

Je serai a partir d'aujourd'hui un transmetteur de vos conseils a mon entourage familial, car il a besoin de reorganiser son alimentation envue de bien garder al ligne.
Merci beaucoup


REFERENCIA Le 18 juillet 2016 à 19h25

Votre article est très enrichissant c'est une très bonne source d'informations pour nous qui sommes en surpoids.Mille fois merci.


thymewen Le 09 mai 2014 à 17h41

Votre article est très intéressant. J'aimerais perdre du poids mais je ne peux pas pratiquer beaucoup de sport car j'ai de très gros prblèmes de dos et d'épaules mais je vais essayer . Je vous remercie de ces articles très intéressants et faciles à comprendre et à mettre en pratique, du moins je l'espère


jacqurline112 Le 10 mars 2014 à 11h09

je connais depuis peu votre site , mais je le trouve super plein de bonnes idées , pour garder la forme ... Votre article sur le surpoids m'a passionnée , et je vais prendre de bonnes résolutions avec tous vos conseils . Merci


Laisser un commentaire :

Les champs marqués d'une * sont obligatoires